Vol.2, n°1, 1995      Fichier pdf de l'article Fichier pdf (1299 Ko)

Les apports de l'anthropologie à l'épidémiologie: le cas du rôle étiologique de l'isolement social

  Par:  Raymond Massé;
   

 

L'anthropologie a traditionnellement été définie comme l'antidiscipline de l'épidémiologie. Les profondes divergences aux plans de la définition des problèmes de santé et des paradigmes méthodologiques ont masqué leur potentiel de complémentarité. Les contributions de l'anthropologie à l'analyse de la prévalence des "maladies de civilisation" et à la production de modèles étiologiques sensibles aux réalités sociales et culturelles sont particulièrement mises en évidence dans le cas de recherches visant à soutenir l'élaboration de programmes de prévention et de promotion de la santé. L'objectif du présent texte est d'identifier les principaux apports de l'anthropologie à l'épidémiologie en se référant aux études traitant du rôle étiologique de l'isolement social.

 


 

 

 
Contact